Comment un mar-ais-cage est devenu si fameux …

À partir de l’époque romaine, l’artère la plus importante de la rive droite était l’actuelle rue Saint-Antoine car elle permettait de relier Paris à Melun. Ce côté de la Seine n’a pas été directement urbanisé car jusqu’au XIIe siècle le quartier était le théâtre de nombreuses inondations, ce qui rendait le terrain marécageux, c’est de là que le Marais tire son nom. Dès le XIIIe siècle, plusieurs couvents se sont installés aux extrémités du quartier qui deviendra par la suite le lieu où viennent se reposer les rois jusqu’au XVe siècle. Ceci commence avec Charles V qui s’établit à l’Hôtel Saint-Pol (aujourd’hui détruit) puis François Ier et Henri II qui héritent de l’hôtel des Tournelles.

Un temps déserté après la mort tragique de ce dernier dans cette demeure, le Marais va devenir un lieu véritablement aristocratique au moment où le roi Henri IV décide de faire construire la « place Royale », plus connue aujourd’hui sous le nom de Place des Vosges. C’est tout naturellement que la grande noblesse le commence à s’installer dans le quartier. Elle y fait construire, tout comme les grands seigneurs, de nombreux hôtels particuliers, où se tiendront de grands salons, qu’elle revendra lorsque le roi Louis XIV aura quitté Paris pour Versailles. Le lieu de villégiature devient peu à peu Saint-Germain-des-Prés, quartier plus proche de la route menant à Versailles. La prise de la Bastille et la période révolutionnaire confirment le délaissement du Marais, du fait des nombreuses destructions. Au XIXe siècle et au début du XXe siècle, ce sont les ouvriers qui s’établissent dans les anciens hôtels particuliers en y installant leurs ateliers et boutiques. Le quartier, miraculeusement préservé par Haussmann sous le règne de Napoléon III, est enfin classé par André Malraux le 4 août 1962.

Le Marais s’étend entre les III et IV arrondissements, il s’organise autour de trois quartiers dont plusieurs grands pôles incontournables. Nous vous les présentons :

  • Le Quartier Saint-Paul

Tout d’abord, la rue Saint-Antoine est devenue un lieu de promenade dès le XIV du fait de sa largeur, au XVIIe siècle elle devint la plus belle voie de Paris.

L’église Saint-Paul-Saint-Louis a été construite au XVIIe siècle sur la volonté des Jésuites. Premièrement dédiée à Saint Louis, elle obtient son nom actuel au XVIIIe siècle.

La Place des Vosges a été érigée sous les ordres de Henri IV. La place perd  l’importance qu’elle avait à la Révolution et obtient son nom actuel en 1800 pour célébrer le fait que le département des Vosges ait été le premier à payer les impôts et le premier à recruter des soldats lors des guerres révolutionnaires.

  • Quartier Carnavalet 

IMG_6276.JPG

IMG_6271.JPG

L’hôtel Carnavalet a été édifié en 1544, son nom provient du fait que l’hôtel soit tombé entre les mains de la veuve du sire Kernevenoy. Avec le temps, le nom s’est transformé en Carnavalet.

  • Quartier des Archives Nationales

IMG_6302.JPG

IMG_6304.JPG

Les Archives Nationales sont organisées dans le Palais Soubise et l’hôtel de Rohan. Tout d’abord une cour d’honneur, puis un bâtiment celui du palais Soubise érigé en 1705. Sur la façade extérieure, les statues des Saisons sont des copies de l’œuvre de Robert Le Lorrain tout comme les figures du fronton et celles des groupes d’enfants.

Il y a également le quartier juif autour de la rue des rosiers évidemment, mais nous avions consacré un article plus précis à ce sujet il y a quelques mois : rendez-vous ici !

Peut-être que ces lignes vous ont donné envie de vous promener dans le Marais ? On l’espère vivement !