IMG_5913.JPGIMG_5896.JPG

Derrière cette œuvre, une interrogation sur notre rapport aux œuvres, notre rapport aux autres et, comme toujours, un geste politique et social.

Tout le monde en parle : l’artiste JR, connu pour ses immenses portraits en noir et blanc placardés aux quatre coins du monde, a fait disparaître la pyramide du Louvre par une technique simple de collage de clichés correspondants au bâtiment derrière.

Sous un certain angle, très précis, la pyramide disparaît sous nos yeux.

Que trouve-t-on derrière ce tour de magie de l’artiste ?

Pour JR, « la ville est un musée à ciel ouvert ».En effet, les murs, ceux du monde entier, sont l’atelier de travail de l’artiste, qui placardent aux quatre coins de la Terre des photographies géantes en noir et blanc, très souvent des portraits d’inconnus.

Il les colle sur des façades d’immeubles résidentiels, sur les toits, sur les maisons, partout dans le monde : à Paris, en Israël et en Palestine avec son projet « Face 2 Face » (http://www.jr-art.net/projects/face-2-face), à Rio dans les favelas avec ces portraits de femmes et de leurs regards, projet intitulé « Women are heroes », qu’il poursuivra en Sierre Leone, Liberia, au Kenya, en Inde, au Cambodge… (http://www.jr-art.net/projects/women-are-heroes-brazil)

Et dans bien d’autres endroits du monde à travers d’autres projets.

Au delà de tout l’engagement politique, social, historique qu’il y a derrière ces œuvres, ressort toujours une chose : la volonté, en exposant dans les rues, à l’air libre, de confronter les habitants à ces œuvres, de fournir un art accessible à tous et qui poussent chacun à s’interroger, se déplacer, participer, interagir avec l’œuvre.

L’aboutissement de cette philosophie se fait avec l’ « Inside Out Project » : l’idée est de donner la possibilité à chacun de partager son portrait avec le monde et de faire passer un message. N’importe qui peut participer, en envoyant des portraits et des histoires de soi ou de personnes de sa communauté, qui seront ensuite exposés en ligne sur le site http://www.insideoutproject.net/en. Le projet sera aussi réalisé dans les rues grâce aux Cabines photographiques Inside Out Project à Paris, Londres, Amsterdam, au Japon…IMG_5907.JPG

 

 

IMG_5943.JPG

Ainsi, encore une fois ici, avec son projet au Louvre, il s’agit premièrement de pousser les gens à s’interroger, à se déplacer pour comprendre et appréhender cette œuvre et par la même occasion, communiquer avec les autres pour ce faire.

L’idée de réaliser cette œuvre part d’un constat simple que fait JR, en observant les interactions qu’ont les gens avec la pyramide. Très souvent, les touristes passent devant sans trop la regarder, voire pas du tout. Beaucoup se prennent en selfie devant et de cette manière, lui tournent le dos constamment.

JR, en faisant disparaître la pyramide, la rend au final plus visible que jamais pour les touristes : contrairement à d’habitude, ils s’arrêtent devant, se déplacent pour trouver l’angle sous laquelle cette dernière disparaît entièrement, interagissent avec les autres.

C’est la raison pour laquelle vous ne trouverez aucune œuvre de JR signée ou expliquée : c’est pour lui un moyen de pousser les gens à s’interroger, se positionner.

Réaliser cette œuvre à Paris, sur un des sites les plus visités au monde, ce n’est pas non plus anodin pour JR. C’est une façon pour l’artiste d’interroger la démocratie au niveau mondial : en Turquie ou à Istanbul, l’artiste explique qu’il serait arrêté pour un même acte, nous rappelant que la démocratie et la liberté d’expression ne sont malheureusement pas des valeurs mondialisées.

Ce samedi 28 mai, JR a pris possession du Louvre pendant 24h, avec des projections, des ateliers, des concerts, spectacles de magie et conférences.

Encore une fois, JR a réussi à créer une œuvre participative, permettant à chacun de s’interroger et de s’émouvoir.

 

IMG_6847.JPG

Plus d’informations : http://www.jr-art.net

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *